Libellés

Affiche (6) Alerte (3) Aménagement (25) Animaux (111) Annonce (35) Astuces (15) Bateaux (211) Blog (9) Bricolage (44) CPA (27) Démarches (14) Fêtes (4) Gourmandises (3) Histoire (145) Humour (5) invention (8) Journal (38) Météo (69) Navigation (42) Pêche (6) Personnage (1) Photos (148) Photos anciennes (130) Pourquoi (15) Recherches (3) Rencontre (20) Sortie (15) Sport (9) Traditions (39) Travaux (25) Vidéo (24) Vie à bord (167) Visite (18)

samedi 27 avril 2013

Portes Ouvertes à St Jean de Losne

Portes ouvertes chez H2O

H2O ? C'est une société de vente de bateaux située à St Jean de Losne (21).




La route...


Départ le samedi à l'aube... enfin, vers 9h :)

Direction la Bourgogne où se tenaient les portes ouvertes d'un spécialiste des bateaux d'occasion.

La chance étant avec nous, nous avons bénéficié d'un temps absolument... exécrable puisqu'il n'a pas cessé de pleuvoir depuis que nous sommes entrés en Burgonie.

Arrivés à Beaunes (21) vers 12h, nous avons voulu déjeuner rapidement pour profiter pleinement de notre après-midi avec les bateaux et c'est dans un restaurant La Pataterie que nous nous sommes installés. Etablissement aux plats copieux dans une ambiance sympathique si on excepte le fait qu'ils ont tendance à cumuler les additions des différents clients... du coup, un voisin voulait que je partage avec lui mes profiteroles qu'il allait payer :)


St Jean de Losne


Vers 14h30, nous sommes donc arrivés à St Jean de Losne, le grand port de la batellerie en Bourgogne.





Toujours sous une pluie diluvienne, nous avons donc pu visiter une douzaine de bateaux.

La plupart était des bateaux de construction hollandaise dont les prix variaient entre 74000 et 180000 euros.
Ils s'appelaient: Catharina, Minou III, Honeysuckler, Vios, Wanderer, etc.
Ils mesuraient plus de 15m et jusqu'à 21m pour le plus grand.

L'avantage de les visiter sous une pluie battante, c'est que l'on remarque tout de suite les infiltrations et les problèmes d'humidité...

Au final, pas de coup de foudre mais cette expédition nous a permis d'avoir une idée plus précise de ce qu'il nous faut ou de ce dont nous ne voulons pas. La plupart des bateaux vus sont en effet très mal agencés même s'ils ont des dimensions confortables.

En dehors des bateaux, cette société vend également des cabines téléphoniques anglaises que mon matelot aurait bien vu dans son salon !
Mais bon, à 800 kg et 8000 euros la bête, il nous faudrait gagner au loto et acheter une maison pour pouvoir l'installer dans le jardin !

Le musée de la batellerie


Avant de partir de St Jean de Losne, nous avons visité le musée de la batellerie, aussi appelé maison des mariniers...
Il nous a fallu trois tours de la ville, un GPS, un Ipad et un autochtone pour arriver à situer la petite maison (construite en 1450) qui l'abrite. Accueillis par une gentille dame, nous avons pu faire le tour des deux étages d'exposition avant que le musée ne ferme à 18h passées.





Il était temps de rejoindre la chambre d'hôte que nous avions réservé à Argilly (21).


Une chambre d'hôte


Quelques 30 km plus loin, nous avons donc été reçu par la propriétaire.
Sa maison est l'ancienne cure de l'église, un grand corps de bâtiment bien rénové et décoré avec goût, à l'exception d'une faute grave: la présence de lits jumeaux dans la chambre pour deux personnes !!!
Bon, il parait que c'est plus pratique pour la propriétaire mais nous, on s'en moque ! On va devoir faire lit à part !
Pour dîner, nous avons rejoint la ville de Nuits-Saint-Georges (21) où nous avons dégusté une entrecôte charolaise grillée, entourés d'italiens, de suisses, enfin de plein de touristes :)

Et tout cela, toujours sous une pluie incessante !
Dire qu'en plus, j'ai cassé mon parapluie de Cherbourg cet après-midi en visitant les bateaux  !!!


Le dimanche


Le lendemain matin, le dimanche, après une petite grasse matinée bien méritée, nous sommes retournés brièvement à St Jean de Losne, histoire de profiter d'une accalmie météorologique et de voir ce port fluvial sous un autre aspect.

Un petit tour, bon d'accord : deux ou trois tours, quelques photos et la surprise de retrouver un bateau anglais, un widebeam, le Slo-Motion, que j'avais déjà admiré l'été dernier au port de l'Arsenal à Paris :)



Ensuite ? eh! bien retour sur la capitale ! puisque quelques 300km nous en séparent et surtout, quelques embouteillages en perspective...

vendredi 26 avril 2013

Le widebeam China Bird, à vendre !


Un Widebeam, le China Bird, est à vendre sur Boatshed.com :



Il est vraiment magnifique et absolument toutes options... mais son prix est trop élevé pour mon budget, dommage :(

Constatez plutôt: