Libellés

Affiche (6) Alerte (3) Aménagement (25) Animaux (111) Annonce (35) Astuces (15) Bateaux (211) Blog (9) Bricolage (44) CPA (27) Démarches (14) Fêtes (4) Gourmandises (3) Histoire (145) Humour (5) invention (8) Journal (38) Météo (69) Navigation (42) Pêche (6) Personnage (1) Photos (148) Photos anciennes (130) Pourquoi (15) Recherches (3) Rencontre (20) Sortie (15) Sport (9) Traditions (39) Travaux (25) Vidéo (24) Vie à bord (167) Visite (18)

lundi 29 septembre 2014

La nage en eaux vives !




La nage en eaux vives, ou N.E.V !


Une promesse


Raphaël, un de nos voisins de ponton m'avait promis de me faire découvrir cette activité nautique dans laquelle il excellent: la NEV !
Après plusieurs reports, c'était aujourd'hui que nous avions rendez-vous.
Les moyens sont simples: il nous faut un fleuve ou une rivière, un flotteur aux formes élancées et une paire de palmes !
Le reste tient en de l'huile de coude ou plutôt en de l'huile de jambe puisqu'il faut palmer.


Départ: la piscine de Melun


Avec un troisième compagnon, nous avons pris une voiture pour nous emmener après Melun, prés de la piscine où se trouvent quelques pontons de mise à l'eau.

Au programme de cette initiation: la traversée de Melun par la Seine et un bout de bief jusqu'au port Saint Jacques.

La température extérieure était plutôt douce pour une fin de septembre, l'eau par contre était un peu froide. Ne disposant pas de combinaison, j'ai gardé un sweat-shirt qui même mouillé gardera une certaine chaleur.

Raphaël m'a prête une paire de palmes, de longues palmes du genre chasse sousmarine. Hélas, une ou deux pointures en dessous de la mienne. Du coup, j'ai eu les pieds un tantinet crispés et les orteils engourdis assez rapidement... l'impression d'avoir une paire de sabot en bois aux pieds et pour nager, ce n'est pas évident :)

La mise à l'eau a été plutôt facile avec les pontons en bois. La partie haute du torse posée sur le flotteur, le bas du corps dans l'eau, j'ai commencé mon apprentissage du palmage.

Finalement l'eau de la Seine n'était pas si froide et la traversée de Melun a été très sympa. Les palmes étant longues, les chevilles sont beaucoup sollicitées et surtout, elles adoptent un angle inhabituel qui provoqueront quelques courbatures dans les prochains jours :)


Une promenade


Il est très agréable de se promener ainsi: avec le silence sur la Seine, les berges encombrées semblent appartenir à un autre monde. Seuls les bruissements des palmes dans l'eau troublent la quiétude des lieux. Bon, les quelques passants ont l'air de nous prendre pour des fous mais on s'en fout !  :D

A la sortie de Melun, une fois que Raphael eut fini de donner quelques conseils et de corriger ma position ou mes battements de pieds, il a augmenté le rythme et le côté sportif a pris le pas sur la promenade. C'est resté tout de même très agréable d'autant que pour cette première fois, nous étions avalant: c'est à dire que nous suivions le courant de la Seine, ce qui est tout de même moins physique.

Le pont SNCF est arrivé très vite puis ce fut le port qui est apparu derrière les rideaux d'arbres arborant la berge. Pas une péniche en vue, ce qui est plutôt surprenant pour un jour de semaine...


L'arrivée !


A l'entrée du port, mon matelot et les voisins nous attendaient et nous ont accueilli :)
La sortie de l'eau a été plus délicate car nous n'avons pas de ponton et les ponts de nos bateaux sont trop hauts pour s'y hisser facilement. Il faut remonter l'échelle installée en bout de quai, ce qui est plutôt acrobatique avec le flotteur et les palmes :D

Très bonne impression de cette sortie !
Ça m'a donné envie de m'y mettre dés que possible. Il me faudra tout de même trouver une bonne paire de palmes car celles que j'avais m'ont arraché la peau des orteils ! :D





dimanche 28 septembre 2014

Le narrowboat Pastures Bleu est à vendre, de nouveau


Encore un narrowboat à vendre !


Ce doit être la loi des séries ! 

Celui-là, je ne l'ai pas trouvé sur le net, il m'est arrivé tout chaud avec la newsletter de la société H20 (St Jean de Losne) où ce bateau est actuellement en vente.

L'annonce est consultable ici mais j'en ai fait une copie pour qu'elle reste consultable dans le futur :



Il s'agit d'un narrowboat de 1989, de style "cruiser" et de la même longueur que le Dream On: 17,68m qui me semble le meilleur compromis pour un narrowboat.

Celui-ci est équipé de deux cabines... d'un moteur Leyland de 40cv.
L'équipement est plus ou moins standard (chauffage central, lave-linge, sèche, etc.) mais il a également un groupe électrogène et une cuve pour les eaux noires.

L'intérieur est un tantinet...désuet. Bon, je suis peut-être un peu dur: ! disons qu'il est dépouillé par rapport à l'aspect cosy et cocooning du Dream On :)  
Cela dit, je n'aime pas du tout la cuisine dont les plans de travail, répartis sur les deux bords du bateau ne sont pas pratiques et interdisent tout croisement de deux personnes à bord.

C'est un modèle "cruiser", c'est à dire qu'il a une longue plage arrière, découverte. Trop petite pour servir de terrasse et trop grande pour seulement piloter à la barre franche, du coup, cela diminue forcément l'espace intérieur habitable... En conséquence, il manque d'espace de rangement intérieur: peu ou pas de placards et de penderies. Je lui préfère nettement le modèle traditionnel ou le semi-trad qui me semble le meilleur compromis.

De nouveau à vendre ?


Oui, j'ai connu le NB Pastures Bleu à vendre en 2012 alors qu'il appartenait à un couple de britannique, Jan et Martin, qui ont vécu quelques temps en Bourgogne. En 2013, lorsque je les avais contacté, ils m'avaient annoncé qu'il avait été vendu et maintenant, le voilà chez H2O. Sans doute son nouveau propriétaire ne s'est pas habitué à ce style de bateau...
Souhaitons que le Pastures Bleu retrouve bientôt les canaux aux mains d'un nouvel équipage :)




















 (Les photos proviennent de la société H2O à Saint Jean de Losne)



Mise à jour du 3/10/2014:


Il apparait également sur le site de vente en ligne leboncoin.fr 







Mise à jour du 7/11/2014:


Annonce remise en ligne sur le boncoin.fr !
Nouvelles photos et descriptif complet :









vendredi 26 septembre 2014

Un autre narrowboat à vendre: le Leander


Le NB Leander !


Cela doit être la saison car il s'agit du 4ème narrowboat (NB) à vendre en l'espace de quelques semaines sur le site de vente en ligne : leboncoin.fr.

Et moi qui écrivait qu'ils étaient rares, les narrowboats à vendre en France ! Bon, cela dit, il faut relativiser: 4 narrowboats à vendre sur ce site qui compte des milliers d'annonces de bateaux en vente, on ne peut pas considérer cela comme de l'affluence !

Celui qui est en vente cette semaine (les autres n'ont pas encore été vendus à cette date) a comme devise "Leander" et vous pouvez consulter l'annonce sur le boncoin.fr.  Il s'agit d'un bateau de 15m, de modèle "traditionnal", sous pavillon anglais. Son aménagement intérieur me laisse à penser qu'il doit dater des années 80, d'ailleurs son moteur, un 40cv, a été changé en 2003...


Comme l'annonce risque de disparaitre et le lien hypertexte de ne plus fonctionner, voici une copie du site:














Souhaitons une bonne vente au propriétaire :)



Quand je vois le prix des bateaux datant des années 80, je me dis que je n'ai pas fait une mauvaise affaire avec le Dream On qui est bien jeune en comparaison :)

mercredi 24 septembre 2014

Mât (fin)



Et voilà, le mât a été repeint, des crochets neufs en laiton ont été fixés et le tout a été remonté.

Il ne restait plus qu'à y attacher les deux pavillons de courtoisie ! :)



dimanche 21 septembre 2014

Mât et sonnette ! (suite)



Une seconde couche de peinture...


Il a fallut attendre la fin de l'après-midi, que les averses cessent, pour pouvoir passer une seconde couche de peinture verte sur le mat et le poteau pour la sonnette.

Les drapeaux, par précaution, ne seront remis en place que demain soir. Histoire d'être sur que la peinture soit bien sèche !
Il reste d'ailleurs à visser les crochets en laiton aux bouts de la barre horizontale pour pouvoir les nouer.





La sonnette ?


La sonnette a pu être fixée en fin d'après-midi  sur le petit poteau planté sur le bord du quai. Malgré la distance et l'épaisseur des parois en acier du narrowboat, elle fonctionne très bien. 

Mon matelot a réalisé une étiquette avec le nom du bateau et la petite lampe solaire a repris sa place en haut du poteau.





samedi 20 septembre 2014

Gaz, mât et sonnette !



Un peu de bricolage aujourd'hui à bord: 


Changement du tuyau de gaz:


Il y a peu de temps en rangeant le peak avant, je me suis aperçu que le flexible des bouteilles de gaz était tout craquelé et qu'il devait être changé.
Vu le nombre d'accidents dus au gaz, j'avais décidé de ne pas trainer.
Aussi, hier nous sommes passés au magasin de bricolage lorsque j'ai quitté le travail et nous avons acheté  un nouveau tuyau.
Bon, voulant bien faire, j'avais pris un modèle renforcé avec de l'inox pour être tranquille un moment, hélas, il n'allait pas sur l'installation existante. Il a donc fallu que nous ramenions ce tuyau au magasin, chose faite ce matin.

J'ai finalement opté pour un modèle plus simple, en caoutchouc, qui s'enfiche et se bloque grâce à deux colliers. 
Sa durée de vie est de 5 ans et la date est marquée sur le caoutchouc (2019), on ne peut pas se tromper :)

La mise en place, côté bouteille de gaz, ne pose pas de problème particulier si ce n'est qu'il faut forcer un peu pour l'emboutir convenablement. Par contre, côté bateau, ce fut une vraie galère car il n'y a pas d'espace dans le peak et la prise est en plus fixée dans un angle de la coque... Enfin, je suis tranquille pour 5 ans ! :)





Réparation du mat des pavillons de courtoisie:


Oui, retrouvé brisé il y a quelques jours, le mat fixé à l'avant du narrowboat avait perdu une de ses barres horizontales. Nos couleurs ne flottaient donc plus !





Profitant de notre détour hier soir au magasin de bricolage, j'ai acheté une baguette en bois destinée à remplacer celle qui a été cassée. Le plus difficile a été d'enlever le morceau de bois qui était resté dans le mat et qui m'empêchait de mettre la nouvelle baguette.
Ceci fait, le reste (découpe, ponçage, mise en place et peinture) s'est fait sans difficulté. J'ai même bouché les espaces libres entre le mat et la baguette avec de la pâte à bois, histoire que l'eau ne s'infiltre pas et ne dégrade pas le bois. 

Bon, il me reste à mettre une seconde couche de peinture avec de voir nos couleurs flotter de nouveau sur le bateau.





Mise en place d'une sonnette:


Ben oui, ça a l'air bête mais lorsque nous sommes à bord, disons à l'avant où il y a le salon, nous n'entendons pas si quelqu'un nous appelle ou frappe à l'arrière, là où se trouve l'accès au bateau.

Du coup, après quelques recherches, j'ai trouvé une sonnette sans fil : Le carillon est un petit boitier carré aux couleurs de l'Union Jack, il se place dans la salon, branché à une prise électrique ou sur piles. La commande, une sonnette, sera fixée sur le bord du quai, sur un poteau.
J'ai donc préparé le dit poteau cet après-midi: fixant une plaque en bois sur le poteau qui recevra la sonnette, j'ai peint l'ensemble en vert comme le reste des poteaux du quai, rappelant la couleur du bateau ! Restera plus qu'à fixer la sonnette demain, après la seconde couche de peinture :)





vendredi 19 septembre 2014

vendredi 5 septembre 2014

Le narrowboat Mary Rose



Un narrowboat de passage sur la Seine...


Cet après-midi, mon matelot était à bord lorsqu'elle a entendu des coups de corne: un bateau passait sur la Seine et semblait vouloir attirer son attention. 
Après être sortie, elle s'est aperçue qu'il s'agit d'un narrowboat, le Mary Rose, dont la poupe était orné d'un pavillon britannique.

Mon matelot n'a pas vu les occupants car le bateau s'était déjà beaucoup éloigné et elle n'a eu que le temps de le prendre en photo, de loin !  

Nous les verrons peut-être à leur retour :)