Libellés

Affiche (6) Alerte (3) Aménagement (25) Animaux (108) Annonce (33) Astuces (15) Bateaux (204) Blog (9) Bricolage (43) CPA (27) Démarches (14) Fêtes (3) Gourmandises (3) Histoire (140) Humour (3) invention (8) Journal (37) Météo (64) Navigation (42) Pêche (6) Personnage (1) Photos (142) Photos anciennes (124) Pourquoi (15) Recherches (3) Rencontre (20) Sortie (15) Sport (9) Traditions (38) Travaux (25) Vidéo (22) Vie à bord (156) Visite (18)

mardi 31 mai 2016

Crue de la Seine, version 2016 !


Encore un mois de mai !


Décidément, c'est la deuxième année consécutive que nous subissons une crue au mois de mai ! 
L'année dernière déjà, la Seine était montée très haut et affleurait quasiment le bord du quai à l'issue de plusieurs jours de pluie.

Cette année, en quelques jours, le niveau de l'eau est monté bien haut et ce matin, au réveil, cela devait franchement alarmant. 

Il est tombé, en une journée, plus de 83mm de pluie !



Du coup, au réveil, j'ai sorti de nouvelles amarres et mis le canoë à l'eau pour les attacher de l'autre côté du port. Ainsi, je suis un peu moins inquiet car le narrowboat ne montera pas sur le quai bétonné lorsque l'eau va le submerger.

Rejoins par Stéphane, un voisin du ponton, nous avons également amarré le sien et puis il a bien fallu partir au boulot. D'ailleurs, cela ne s'est pas fait si aisément puisque la route menant au port est déjà, par endroit, sous une vingtaine de centimètres d'eau et j'ai réussi à passer, à petite vitesse mais il n'y aura pas de retour par ce chemin-là.



Effectivement, en fin d'après-midi, après une nouvelle journée de pluie, nous sommes en alerte jaune sur le site vigiecrue






J'ai du laisser la voiture à la gare, la route du port était maintenant submergée.

Dans le port, le niveau de l'eau est encore monté. Il est à une vingtaine de centimètres du bord du quai et avec l'Yonne et le Loing qui sont déjà en crue, la situation va s'aggraver sur la Seine.



Une fois changé, je me suis occupé de tendre de nouvelles amarres, et rejoins pas d'autres occupants du port, nous nous sommes occupés des bateaux dont les propriétaires ne sont pas venus. 

Toujours avec l'aide du canoë, une fois les amarres tendues, j'ai barré l'entrée du port avec une chaine en plastique, rouge et blanche, histoire qu'un bateau voulant entrer ne se prenne pas dans les multiples amarres tendues en travers du port.

Sous la pluie, et malgré tout le remue-ménage du port, un des bébés ragondins est venu me tourner autour pour obtenir quelques morceaux de pain. Comme je ne m'occupais pas de lui, il a grimpé sur le quai, derrière le narrowboat pour brouter les feuilles de trèfle :)





Un bateau, le Slow Lane, s'est amarré sur le quai extérieur. C'est un bateau anglais qui va vers Paris et qui a trouvé ici refuge pour la nuit.

lundi 30 mai 2016

Un narrowboat dans les vagues !





Un narrowboat en mer ?


Quelques britanniques prennent le risque de traverser la Manche pour économiser les frais de transport pour faire passer leur bateau en France.
En général, ils tentent de le faire le matin de bonne heure, par mer calme et avec une météo la plus favorable possible... le tout, escorté par un navire qui peut leur venir en aide.

Mais je n'avais jamais vu de traversée par un temps pareil !

Pour ceux qui ne le savent pas, les narrowboats sont des bateaux destinés aux petits canaux britanniques. Leur forme, leur surface vitrée, leur motorisation n'en font pas des bateaux maritimes, loin de là ! D'autant qu'il n'y a pas de quille par exemple, le fond est plat et un vent de travers pourrait en faire ce qu'il veut... Une vague un peu puissante pourrait entrer par la porte avant, voire briser les fenêtres et la mer pourrait s'engouffrer dans le bateau et le couler en quelques minutes...




video


Cette vidéo a été publiée par Richard WL sur Facebook et à la lumière des explications qu'il donne, il ne s'agit pas d'une traversée de la Manche comme je le pensais de prime abord.


Un estuaire ?


Oui, il semble qu'il ait quitté Limehouse (Londres) par l'estuaire de la Tamise pour rejoindre Silly par le Medway, en passant au sud de Canvey Island. 

J'ai essayé de représenter le parcours des bateaux puisqu'ils étaient deux d'après Richard :



Richard WL évoque un parcours de 70 miles, soit un peu plus de 112 km...

Dans de telles conditions, je passe mon tour ! :)

dimanche 29 mai 2016

Construction du pont du canal à Verberie en 1914




Construction du pont du canal à Verberie en 1914 (Oise)
Pont posé sur des barques
Génie militaire
Photographie neg. sur verre
Agence Rol

Bibliothèque nationale de France




Un cliché de l'agence Rol qui a donné lieu à l'édition d'une carte postale :


(source: Delcampe.com)




Et deux photos du pont de chemin de fer, détruit par le Génie français à l'approche des troupes allemandes, à priori le 31 août 1914 :





Avec quelques péniches en arrière-plan :













Crue de la Seine (1922)




Le 5 mai 1922
Crue de la Seine
Le zouave du Pont de l'Alma
Photographie nég. sur verre
Agence Rol
Bibliothèque nationale de France



Agence Meurisse :





samedi 28 mai 2016

10 ans et toutes ses dents !



Le chat du bord vient de fêter ses dix ans !



Oui, le temps passe et le Bengal du bord a fêté ses dix ans le 21 mai ! 
Dix années émaillées de quelques accidents de parcours comme une chute du 3ème étage d'un immeuble, ce qui lui a valu une belle broche en titane dans une patte arrière !

Néanmoins, il est encore bien fringuant le Bengal ! Svelte, presque filiforme, il est pourtant gourmand et il arrive en courant lorsqu'il sent le poisson ou le jambon à bord ! :)

On dit les chats indépendants mais lui, il nous suit partout comme un petit chien dans le jardin et il n'apprécie pas beaucoup lorsqu'on le laisse seul quelques jours ! A notre retour, il est encore plus pot de colle qu'avant ! :D

mardi 10 mai 2016

Etre vent debout ?



D'où vient l'expression "être vent debout " ?
De la marine bien sûr ! :)


Extrait du journal DIRECTMATIN n° 1878 du 10/05/2016 : 





dimanche 8 mai 2016

Tamise : barque royale en 1919




Londres, grand gala nautique en 1919 
La barque royale descendant la Tamise

Photographie neg. sur verre
Agence Rol

Bibliothèque nationale de France


mardi 3 mai 2016

Bébés ragondins, version 2016



Il ne reste que trois bébés ragondins sur l'ensemble de la portée 2016 et nous les voyons quasiment tous les jours maintenant. Il y en a un qui colle sans arrêt son père tandis que les deux autres sont un peu plus indépendants et n'hésitent plus à s'approcher du narrowboat.















Dessous, c'est la mère, alias "Fifille" ! :)







dimanche 1 mai 2016

La Forêt Noire !



Mon matelot nous a confectionné un de mes gâteaux préférés : une Forêt Noire ! 

Et elle était aussi bonne que belle :D