Libellés

Affiche (6) Alerte (3) Aménagement (25) Animaux (108) Annonce (35) Astuces (15) Bateaux (208) Blog (9) Bricolage (44) CPA (27) Démarches (14) Fêtes (4) Gourmandises (3) Histoire (143) Humour (4) invention (8) Journal (38) Météo (67) Navigation (42) Pêche (6) Personnage (1) Photos (144) Photos anciennes (127) Pourquoi (15) Recherches (3) Rencontre (20) Sortie (15) Sport (9) Traditions (38) Travaux (25) Vidéo (23) Vie à bord (162) Visite (18)

dimanche 30 juillet 2017

Vues sur Meulan, prises des Mureaux (1890)





Photographies d'Edouard Cheronnet aux Mureaux

"Vue sur Meulan, prise de l'hospice, la Seine et le pont en premier plan".




"Vue sur Meulan et le grand pont, prise des Mureaux":






"Pont de Meulan (grand bras), hiver 1895-1896" :




jeudi 27 juillet 2017

Photos du narrowboat DREAM ON au port de Cergy






Le narrowboat DREAM ON, amarré dans le port de Cergy :




C'est certain, cela nous change de notre ancien emplacement, situé à la campagne.




mercredi 19 juillet 2017

Ils passent...




Ils passent, ils passent les bateliers et professionnels du fleuve, ou de la rivière puisque maintenant, nous sommes sur l'Oise...




Le FUGACE :












PS : Veuillez noter que la date de publication des photos n'a pas de lien avec la date des prises de vue.




...

lundi 17 juillet 2017

Une biche dans le canal du Nord




Un avis à la batellerie nous informe de la présence d'une biche vivante dans le canal du Nord, dans un bief près de Peronne. !


Du coup, bien sûr, la navigation a été interdite pendant plusieurs heures... 


Espérons que la biche s'en soit tirée saine et sauf :)



dimanche 16 juillet 2017

Une souris à bord du narrowboat !



Non, non, nous n'avons pas de souris en liberté à bord !

C'est le chat du bord qui est revenu de la chasse avec un gros surmulot, qu'il a vraisemblablement attrapé dans la rocaille sur la berge.

Cette pauvre victime a tenté plusieurs fois de s'échapper à bord avant d'être rattrapée par notre fauve.



Et le chat l'a amené sur le tapis du salon, histoire de nous la montrer !







jeudi 13 juillet 2017

Ils passent...



Ils passent, ils passent les bateliers et professionnels du fleuve, ou de la rivière puisque maintenant, nous sommes sur l'Oise...



Le NANO :











PS : Veuillez noter que la date de publication des photos n'a pas de lien avec la date des prises de vue.




...

lundi 10 juillet 2017

Un pont Gustave Eiffel entre Andrésy et Conflans-Sainte-Honorine (1890)




Le pont métallique Gustave Eiffel à Conflans-Sainte-Honorine





Il s'agissait d'un pont ferroviaire destiné à la ligne Mantes-Argenteuil. Il traversait l'Oise en direction d'Andrésy.
Large de 8,95 m, il était long de presque 206 m.

Il ne faut pas le confondre avec le viaduc Joly qui traverse la Seine à Conflans-Sainte-Honorine, à 5 ou 600 m de là.





Sa structure métallique fut conçue par Gustave Eiffel tandis que la maçonnerie fut l'oeuvre de la société Soubigou.


Les photos suivantes datent du 6 août 1890 et sont issues des archives départementales des Yvelines (date d'édition 1890-1892). Le pont était encore en construction. Les travaux ont débuté le 11 octobre 1889 et ils ont été achevés le 1er septembre 1891.








Andrésy, et au premier plan, les travaux de terrassement de la ligne ferroviaire Mantes-Argenteuil :





La seconde guerre mondiale lui sera fatale : il fut endommagé une première fois le 10 juin 1940 par l'armée française pour tenter de freiner l'avancée allemande. Le Génie dynamite les deux piles et le pont se casse en deux.



Remis en état, il fut de nouveau détruit le 29 mai 1944, par un bombardement cette fois. D'après Wikipédia, il aurait été atteint d'une seule bombe larguée par un chasseur-bombardier, peut-être même piloté par un aviateur de la France Libre : Pierre CLOSTERMANN. 



A croire que les français en veulent à ce pauvre pont !

Remplacé provisoirement par une passerelle en bois, il fut reconstruit une nouvelle fois en 1947 par la société BACCI et la SPTF (société des ponts et travaux en fer). Ce nouveau pont est plus court : 160 m et sa structure bien différente.




Le nouveau pont n'a plus rien à voir avec Gustave EIFFEL, pourtant il continuera à porter le nom de Pont Eiffel, déjà bien ancré. De même, la halte ferroviaire a été longtemps appelée "Conflans-Pont Eiffel" avant de devenir "Conflans-Fin-d'Oise". Sur place, rue d'Andrésy, il y a encore le café "Le Pont Eiffel" qui rappelle cet ouvrage !







J'ai trouvé assez peu de photos de l'ancien pont Eiffel. 

Il existe toutefois quelques cartes postales et une magnifique affiche :

Une affiche éditée en 1890 au profit des Chemins de fer de l'Ouest, que l'on doit à un illustrateur Gustave FRAIPONT (1849-1923) et que l'on trouve à la bibliothèque nationale de France :






Et quelques cartes postales :

























Sources :

- Bibliothèque nationale de France
- Les archives départementales des Yvelines
http://www.culture.gouv.fr/public/mistral/merimee
- wikipedia
- Delcampe
http://www.78actu.fr

lundi 3 juillet 2017

1890 : Le pont des Belles Fontaines à Juvisy




Source : Archives départementales des Yvelines
Photographie de la commission des antiquités et des arts de Seine-et-Oise
Date d'édition : 1890-1892




Le pont des Belles Fontaines à Juvisy s'est tout d'abord appelé le pont du Roy : il reliait les rives de l'Orge et a été construit en 1728 sous la direction de l'ingénieur-architecte Jacques de la Guépière et de François Romain, architecte et religieux dominicain. La construction fut confié Claude Bonneau, un entrepreneur, qui utilisa comme main d'oeuvre les effectifs de deux régiments d'infanterie, assistés par des artificiers.

Cet ouvrage prend place sur l'ancienne voie romaine devenue la route royale, reliant Paris à Fontainebleau. Vous la connaissez maintenant sous le nom de la route nationale n°7. 

Outre une arche de douze mètres de hauteur, ce pont comptait sept arcs soutenant le pont routier. Ces arcs permettaient à la structure de résister à la forte poussée des remblais.

Plusieurs sources ayant été découvertes à cet endroit, deux fontaines monumentales ornées le parapet. Elles permettaient d'abreuver les chevaux. Approuvées par Louis XIV, ces deux fontaines sont de style rocaille. Hélas, elles furent démontées en 1970 lorsque la chaussée de la RN7 fut élargie et elles ont été replacées dans le parc Ducastel à Juvisy. 






Elles sont l'oeuvre de Guillaume Coustou (fils), issue d'une famille de sculpteurs français. Le père et le fils ont notamment réalisé les chevaux de Marly, ces statues qui trônent maintenant place de la Concorde à Paris.










Est-ce que les automobilistes qui passent sur ce pont se doutent de son histoire ? Il y a peu de chances, tant il est discret sous le bitume de la route :

(source : google)




Les promeneurs longeant l'Orge auront plus de chances de le découvrir. La végétation actuelle masque toutefois l'architecture du pont des Belles Fontaines et effectivement, les fontaines ont disparu :

(source : wikipedia)



Heureusement, il nous reste les cartes postales anciennes sur le site Delcampe pour nous remémorer sa splendeur passée :
























... et une dernière, beaucoup plus moderne, sans les fontaines :